07/06/2011

Le défi des bulles propres

Samedi après-midi, l'iDEA et FOST + ont organisé une animation autour des bulles à verre. Le but était de ne plus trouver des dépôts clandestins comme ceux-ci:

ERQ bouteilles 1.jpg

Les dépôts clandestins sont passibles d'amendes pouvant atteindre 250 €. Trier les bouteilles et bocaux en verre, rien de plus facile. Il suffit de les déposer dans les bulles en veillant à séparer les verres colorés et les verres incolores.  C'est un peu comme le fil rouge sur le bouton rouge et le fil bleu sur le...!

Pour vous aider à maintenir les abords des bulles bien propres, l'IDEA Propreté publique et Fost + offraient un sac réutilisable. IL servira à transporter les bouteilles ou les bocaux aux bulles à verre. Bien plus facile qu'un sac plastique ou un carton:

ERQ bouteilles 3.jpg

Malheureusement, l'animatrice rencontra peu de monde et resta trop longtemps les bras croisés entre les visiteurs. Pourquoi n'êtes-vous pas venus plus nombreux? Vos commentaires seront appréciés. Merci  

 

ERQ bouteilles 2.jpg


31/05/2011

Marche St Médard

 Nadine Gallez est née à Lobbes en 1962, Nadine a toujours habité Solre-sur-Sambre. Elle est employée das une grande surface commerciale et est conseillère communale. Elle a épousé Erik de Virelles. “Encore, une histoire de marche. J’ai connu le papa de mon mari. Il marchait à Solre-sur-Sambre. Il habitait Virelles.  Je suis allée à un souper qu’il organisait au profit de sa marche de Virelles. J’y ai rencontre Erik. Depuis vingt-deux ans, nous marchons ensemble. Notre mariage fut célébré le 3 juin. Nous avons un fils de dix-neuf ans: Lothar.”.   Nadine Galez marche comme cantinière à la Saint médard depuis vingt-huit ans.  Les cantinières portent un costume différent: il est garni de galons dorés.SSS Médard 2.jpg

Conseil communal: compte-rendu

A l'unanimité, le conseillers ont voté une motion s'insurgeant contre la proposition de loi introduite au Sénat par le Vlaams belang concernant les effets de condamnations et sanctions infligées du chef d'actes d'incivisme. Le bourgmestre David Lavaux  a affirmé: "Il s'agit d'un déni de la chose jugée. Ces inciviques ont été jugés. Il ne convient pas de remettre en cause la chose jugée. D'autre part, beaucoup de victimes n'ont rien reçu en dédommagement. C'est n'importe quoi et excessif. L'autorité communale doit veiller au devoir de mémoire et dénoncer les dangers d'une telle mesure."

 

IMG_9639.JPG